top of page

Beneatha's place, une satire tranchante du directeur artistique de Young Vic. Coup de coeur.

Cet été, à Londres, on ne manque pas cette magnifique pièce de théâtre sur le thème de l'Afrique et de son passé.

Une satire tranchante du directeur artistique de Young Vic, Kwame Kwei-Armah, sur le pouvoir, la politique et la race.



1959. La première vague d'indépendance déferle sur l'Afrique et Beneatha a quitté les préjugés de l'Amérique des années 1950 pour un avenir meilleur avec son mari nigérian à Lagos. Mais le jour où ils emménagent dans leur nouvelle maison de la banlieue blanche, il ne faut pas longtemps pour que des fissures apparaissent, changeant le cours du reste de leur vie.


Aujourd'hui. Désormais doyen renommé dont les collègues remettent en question le rôle des études afro-américaines pour les générations futures, Beneatha retourne dans la même maison à la recherche de réponses.


Inspirée du classique moderne révolutionnaire A Raisin in the Sun, cette première britannique défie les guerres culturelles d'aujourd'hui sur l'histoire coloniale et la prise en compte du passé.


A voir au Young Vic jusqu'au 5 Aout.



01. Zachary Momoh, Sebastian Armesto, Tom Godwin. Beneatha's Place rehearsals. (c) Aaron Imuere.JPG





Tags:

Comentários


Follow Us
  • Pinterest - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Facebook - Black Circle
Recent Posts
bottom of page