Clara Luciani en concert à Londres - L'Interview London Macadam.

Concert Londres le 26 octobre!! O2 Forum Kentish Town

Gagnez des albums de Clara Luciani en envoyant "clara" à info@londonmacadam.com


CL1214_©Alice_Moitié smaller


London Macadam: Bonjour Clara Luciani, je crois que votre première scène était à Londres et vous aviez 19 ans... Vous venez nous rencontrer à Londres en octobre, pouvez-vous nous raconter cette 1ere scène londonienne ?

Clara Luciani : J’avais effectivement 19 ans et je montais sur scène pour la première fois, j’étais terrifiée ! L’avantage c’est que je chantais à l’époque avec le collectif LA FEMME et on était super nombreux ce qui me donnait l’impression de ne pas être le centre de l’attention. On avait organisé tout ça avec les moyens du bord, on n’avait pas de logement prévu et on s’est retrouvé à demander sur scène s’il y avait quelqu’un qui accepterait de nous héberger, résultat : j’ai dormi dans la baignoire d’un inconnu


L M: Vous avez un amour pour les comédies musicales, cela vient d’où ? Pourriez vous chanter dans une musical, en écrire une ? Aimez-vous une musical en particulier ?

Clara Luciani : Quand j’avais 8 ans, ma maîtresse d’école a emmené ma classe voir Les Demoiselles de Rochefort au cinéma et c’est cette comédie musicale qui m’a donné envie de faire de la musique. En grandissant, je suis restée très fidèle à Demy à qui je voue un culte mais j’aime également les nouvelles comédies musicales qui dépoussièrent et réinterprétant le genre, de « les chansons d’amour » à « lalaland ». J’adorerais jouer un jour dans une comédie musicale, c’est un de mes rêves fous.


Vous étiez un peu solitaire enfant, et puis, vous avez découvert la guitare, ça a changé votre vie ?

Ce n’est pas tant la guitare en elle-même qui a changé ma vie mais plutôt le songwriting. L’idée de pouvoir changer en chanson tout ce qui me blessait ou me faisait vibrer a été une vraie révolution. Je n’avais effectivement pas beaucoup d’amis et j’ai passé de nombreuses heures à lire et à écrire, je me suis créé en quelque sorte un univers imaginaire qui était mon refuge et autour duquel j’ai construit ma personnalité de femme adulte.


Votre album cœur est né durant la pandémie, comment est-il né, quelles sont les collaborations, l’histoire de cet album que nous aimons tant ? Que souhaitiez-vous transmettre?

Cet album est né pendant la pandémie et presque en réaction à la pandémie. L’idée était de faire un disque qui ressemblait aux chansons qui m’aider à me lever le matin durant ces jours particulièrement sombres. J’écoutais plus que jamais des groupes comme les Jackson 5, abba, et le titre « everything now » de arcade fire, parce je puisais dans ces titres entrainants une énergie, un espoir et une joie assez unique. J’ai eu envie à mon tour de faire un disque qui fait du bien, dans lequel les gens pourraient se glisser l’histoire d’un instant pour danser , retrouver un soupçon d’insouciance et oublier un peu les actualités accablantes.


Quelle est votre chanson préférée ?

Ma chanson préférée de ce disque est sûrement Respire Encore. La chanter sur scène est une experience assez unique; elle est toujours à l’origine d’un élan communautaire intense dans le public. Voir les gens chanter et danser ensemble sur une chanson qui célèbre le retour à la vie après trois ans sans concert est une expérience très émouvante dont je ne me lasse pas.


Julien Doré est quelqu’un qui compte pour vous, d’où vient cette entente ? va-t-il chanter sur votre tournée ?

Julien Doré est un artiste que j’aime beaucoup mais je chéris aussi le lien précieux qui nous unit, c’est un ami très cher. On partage les mêmes idéaux et nos grands pères étaient tous les deux ouvriers à la mine d’Alès, nos familles et nos valeurs se ressemblent. Il est une sorte de grand frère dans cet univers excitant mais tout aussi violent qu’est le monde de la musique. Il vient parfois me rejoindre sur scene sur « Sad and slow » quand il en a l’occasion, mais je doute malheureusement qu’il puisse faire le trajet jusqu’à Londres, il est très occupé avec sa tournée et avec son potager !


Chanter à Londres, pour vous, c’est... ?

Un rêve éveillé ! J’ai toujours eu une connexion très particulière avec cette ville. J’y suis allée très jeune et je me souviens de ma toute premiere visite, des photos dans les cabines de telephone rouges et du trajet en bus avec les Beatles très fort dans les oreilles. C’est aussi le premier concert qu’on donnera en territoire non francophone alors il y a un petit goût d’aventure!


My London Macadam par Clara Luciani: vos best kept secrets, les endroits qui vous plaisent…

Les deux boutiques de vintage que j’aime beaucoup et qui sont dans le même coin : Pop Boutique et Blackout 2. Le chocolat chaud à l’indienne, épicé et délicieux de Dishoom. Ce n’est pas du tout un endroit caché mais j’adore flâner dans Liberty quand je viens ici, je peux y passer des heures, le bâtiment est fascinant et tout est un plaisir pour les yeux.


Un petit mot pour les 300 000 Français de Londres ?

Venez nombreux ! Ce concert va être une très belle fête et vous en sortirez heureux et le coeur plus léger.


A bientôt Clara Luciani sur le macadam londonien.

https://www.academymusicgroup.com/o2forumkentishtown/events/1373497/clara-luciani-tickets


O2 Forum Kentish Town

When:

Wednesday 26 October 2022 - 7.00pm

https://www.academymusicgroup.com/o2forumkentishtown/events/1373497/clara-luciani-tickets

@claraluciaini

#claraluciani


#concertlondres #claralucianilondres


Follow Us
  • Pinterest - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Facebook - Black Circle
Recent Posts