BD. Coup de coeur. Aya de Yopougon (Tome 7)

Marguerite ABOUET, Clément OUBRERIE

Lutte pour les droits des étudiants, défense des sans-papiers et des homosexuels, le grand retour d'Aya est engagé !

À Yopougon, les problèmes vont bon train! Aya tente de concilier un stage à la Solibra et sa relation compliquée avec Didier... mais surtout, elle s'engage dans la lutte pour les droits des étudiants de l'université de Cocody! De son côté, Albert, rejeté par sa famille, galère pour se loger. Et ce n'est rien comparé à Bintou, devenue la star détestée de la série «Gâteuse de foyer»! Quant à Inno, exilé en France et sans-papiers, il n'est pas au bout de ses peines car "Paris est dur comme caillou". Mais tous comptent prendre en main leur destin, quitte à mener une petite révolution!

Aya, c’est une Afrique sans les clichés de la guerre et de la famine, une Afrique qui subsiste malgré tout car, comme on dit chez nous, "la vie continue"...


On feuillete ici : https://www.gallimard-jeunesse.fr/9782075163989/aya-de-yopougon-7-7.html



Marguerite Abouet

Née à Abidjan, dans le quartier de Yopougon, Marguerite Abouet arrive à Paris à l'âge de douze ans. Elle signe en 2005 Aya de Yopougon 1, qui remporte le prix du Premier Album au festival d'Angoulême. La saga ivoirienne dessinée par Clément Oubrerie est saluée par la critique et rencontre un succès considérable. Traduite en quinze langues, elle compte plus de 800 pages qui disent de façon savoureuse une Afrique authentique, loin des clichés. En 2010, l'autrice imagine aux côtés de Mathieu Sapin les aventures d'Akissi, une série jeunesse inspirée de ses souvenirs d'enfance dans laquelle son humour et sa verve font mouche. Elle œuvre aussi pour l'audiovisuel, coréalise l'adaptation pour le grand écran d'Aya de Yopougon (nominé aux César en 2014) et crée la série télévisée C'est la vie ! diffusée sur A+ et TV5 Monde/Afrique et sur une quarantaine de chaînes nationales africaines. Elle travaille aussi pour l'association qu'elle a fondée Des livres pour tous, dans le but de mettre en place des bibliothèques de quartier, de rende le livre plus accessible dans les villes africaines et de lutter contre l'illettrisme. Cinq bibliothèques sont ouvertes à Abidjan et accueillent aujourd'hui plus de six mille enfants.

www.deslivrespourtous.org

https://twitter.com/gallimardjeun

https://www.instagram.com/gallimard_jeunesse/?hl=en


#livrelondres


Tags:

Follow Us
  • Pinterest - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Facebook - Black Circle
Recent Posts